Laser versus autres techniques

Laser vs IPL/VPL ?

Les résultats d’un traitement d’épilation définitif au laser seront visibles dès le premier traitement. A chaque séance, il faut que toute la pilosité soit détruite afin de recourir aux moins de séances possibles pour arriver au résultat souhaité.

Avec l’appareil IPL et VPL, on peut effectuer plusieurs soins tels que le rajeunissement de la peau, la diminution de couperose, les taches de pigmentation, les varicocèles, l’ acné,… . Un laser ne peut faire qu’un soin mais il le fait de façon bien plus efficace et en toute sécurité.

Les lasers sont des appareils coûteux qui disposent de techniques de pointes et qui nécessitent un calibrage à chaque traitement.

Les IPL , VPL sont des machines beaucoup moins chères (à partir de 10.000 euro) et aucun contrôle n’a lieu à l’allumage de la machine. C’est pourquoi, de nombreux clients peuvent être mécontents et vouloir changer de méthode.

Les appareils IPL et VPL peuvent être achetés par tout le monde alors qu’il faut une qualification minimum pour l’achat d’un laser.

Un laser doit être calibré avant chaque utilisation, ce n’est pas le cas pour un IPL, VPL la plupart du temps (sauf contrôle de sécurité automatique).

Un laser ne s’use pas. Les premières pulsations seront toujours de la même intensité que la 3.000.000 ième pulsation ; la lumière ne fonctionnera plus dès qu’elle sera trop vieille, pour un IPL et VPL dès la 10.000 ième pulsation, l’intensité sera déjà bien plus faible, ce qui se traduit par un traitement bien moins efficace.

Les brûlures vues à la télévision ou dans la presse sont la plupart du temps provoquées par des professionnels moins bien qualifiés ou par des appareils sans refroidisseurs mais rarement par de véritables lasers.

Pour plus d’informations regardez ce PowerPoint.

Epilation à la cire

Waxing

L’épilation à la cire est une méthode où l’on tire les poils pour les extraire de leur racine. On applique de la cire chaude sur la zone que l’on souhaite épiler. Le thérapeute recouvre la cire avec un bout de tissu ou de papier qui s’y agglutinera. Avec un mouvement brusque et rapide, le tissu ou le papier sera arraché de la peau, enlevant avec lui les poils qui resteront collés dans la cire. Ce traitement doit être répété en moyenne chaque mois. Arrêtez ces traitements mensuels et choisissez pour l’épilation définitive.

Epilation à la cire, quelles zones du corps ?

Toutes les parties du corps peuvent être épilées à la cire : les sourcils, le bikini, les jambes, le thorax. Seules des personnes qualifiées peuvent épiler la région des mamelons et la partie intime du bikini.

Epilation à la cire : douloureux !

L’épilation à la cire peut être très douloureuse et provoque irritations, rougeurs de la peau, et vasodilatation des capillaires. Si le traitement n’a pas été bien effectué, si le tissu a été tiré dans le sens inverse de la repousse du poil, cela peut provoquer une repousse de celui-ci dans tous les sens, provoquer des folliculites ou des poils incarnés. Il est déconseillé d’épiler les zones où il y a des verrues, des pustules, nuevus ou autre affections de la peau. Il n’est pas toujours facile de travailler avec précision.

Epilation à la cire ou épilation définitive ?

L’épilation définitive avec le LightSheer est la meilleure alternative à l’épilation à la cire. La sensation au cours du soin n’est pas comparable ; avec l’épilation à la cire, on tire brutalement les poils hors de la peau ; avec l’épilation au laser, on utilise le poil comme conducteur pour mener l’énergie lumineuse vers la racine. Cette énergie sera transformée en chaleur, qui détruira la racine du poil.

L’épilation à la cire doit être répétée régulièrement, et n’est jamais définitive. L’épilation au laser LightSheer nécessite seulement de 5 à 8 traitements (en fonction du type de peau, de la texture et de la coloration du poil, et aussi du type génétique de la personne), pour obtenir un résultat définitif où 80 à 85% des poils auront disparus . L’épilation au laser se fait centimètre carré par centimètre carré, et donc la précision du travail est plus grande, en permettant d’éviter les imperfections de la peau et les parties plus sensibles, ce que l’épilation à la cire ne permet pas.

L’épilation à l’électricité

L’épilation à l’électricité est une méthode définitive et relativement récente. A l’aide d’une aiguille, on transperce la peau le long du poil pour atteindre sa racine. Une machine génère un courant, qui passe dans l’aiguille et ainsi réchauffe le poil et sa racine, ce qui détruit celle-ci.

Désavantages:

  • C’est un procédé lent. En effet on détruit poil par poil.
  • Pour des zones du corps plus grandes, ce n’est pas une méthode à conseiller.
  • C’est une méthode douloureuse, de surcroît aux endroits sensibles du corps.

Vous voulez éviter la douleur ? Choisissez l’épilation au laser.

L’épilation électrique:

Quatre méthodes existent:

Diathermie

Pour faire de l’épilation définitive à la diathermie, on travaille avec du courant alternatif à haute fréquence. La destruction de chaque poil nécessite de 3 à 5 secondes. Le thérapeute introduit une fine aiguille à travers la peau jusqu'au fond du follicule pileux. A la pointe de l’aiguille sera transmis une grande intensité de courant qui se transformera en chaleur intense. Ceci n’est possible que si l’aiguille se trouve dans un tissu (en dehors de la peau, il n’y aura pas de courant donc pas de chaleur produite). Les protéines de la papille du poil seront coagulées, ainsi que les protéines sanguines dans les capillaires, qui servent à nourrir les poils. Après cette destruction de la papille du poil, un nouveau poil ne pourra plus se former.

Désavantage : il s’agit d’une méthode très douloureuse.

Blend méthode

Pour obtenir une épilation définitive avec la méthode blend, on utilise du courant continu et du courant alternatif à haute fréquence. La haute fréquence alternative sert de catalisateur pour accélérer le processus. Lors de l’électrolyse, il y a formation d'acide. Cet acide va dissoudre les protéines et la kératine du poil. Le poil va se détacher de la paroi du follicule, qui sera dissoute partiellement ou même intégralement. Certains follicules pileux situés aux alentours de ce poil et qui n’ont pas de contact direct avec le poil traité, peuvent être atteints par l'acide formé, ce qui engendre une destruction indirecte. La haute fréquence alternative ne provoque pas une coagulation comme la diathermie, mais une accélération de l’électrolyse. C’est pour cette raison que l’on peut travailler avec un courant moins élevé, avec donc moins de production de chaleur, et un traitement moins douloureux. Le risque de brûlures cutanées ou de taches de pigmentation sera moindre.

Flash

La méthode Flash est une méthode diathermique qui utilise le courant alternatif à haute fréquence. On n’utilise cette méthode que pour les poils très épais et pigmentés. L’appareil est utilisé sur l’intensité la plus forte, et la coagulation de la papille du poil se fait en une seule seconde.

Désavantage : il s’agit d’une méthode très douloureuse.

Body

Avec la méthode Body, on utilise le courant continu et le courant alternatif de haute fréquence. Ce traitement ne s’applique que pour les gros poils très pigmentés sur le corps (body). Il provoque une réaction sur la peau (formation de croûtes, de bosselettes rouges). Par poil traité, il faut 4 secondes pour obtenir un bon résultat.

Désavantage : il s’agit d’une méthode très douloureuse